Développement 04.02.2015

VINCI Airports, ADP et Astaldi ont présenté la meilleure offre pour la mise en concession de l’aéroport international de Santiago du Chili

Réunis au sein du consortium nommé Nuevo Pudahuel, Aéroports de Paris (45% du consortium), VINCI Airports (40%) et Astaldi (15%) ont été retenus par le gouvernement chilien comme ayant présenté la meilleure offre pour la mise en concession de l'aéroport international Arturo Merino Benítez de Santiago du Chili, 6ème aéroport d'Amérique du Sud avec 16,1 millions de passagers accueillis en 2014, dont près de la moitié de passagers internationaux.

Le projet comporte l'exploitation et le développement de l'aéroport pour une durée de 20 ans. L'offre financière est fixée à 77,56% exprimant la proportion des revenus annuels de la concession reversée au gouvernement.

En application du futur nouveau contrat de concession, qui entrera en vigueur le 1er octobre 2015 (au terme de l'actuelle concession), le consortium Nuevo Pudahuel aura pour missions principales : - la rénovation des installations existantes avec le réaménagement et l'extension du terminal actuel ; - le financement, la conception et la construction d'un nouveau terminal de 175 000 m², qui portera la capacité de l'aéroport à 30 millions de passagers, extensible jusqu'à 45 millions ; - l'exploitation sur toute la durée de la concession de l'ensemble des infrastructures : terminal existant et nouveau terminal, parkings et futurs développements immobiliers.

Les travaux de construction seront réalisés par VINCI Construction Grands Projets (50% du groupement Conception-Construction) et Astaldi (50%).

Télécharger le document