Développement durable 24.12.2020

Au Chili, l'aéroport de Santiago salué par le ministère de l'Environnement pour la réduction de ses émissions carbone

L'aéroport de Santiago a atteint le niveau 2 de « Huella Chile », un programme volontaire lancé par le ministère chilien de l'environnement, une nouvelle étape dans la reconnaissance de son engagement à mesurer et à réduire ses émissions de carbone.

Cette reconnaissance s'inscrit dans le cadre de l'ambition globale de VINCI Airports, premier opérateur aéroportuaire à développer une politique environnementale intégrée sur l'ensemble de son réseau mondial. L'aéroport de Santiago s'est engagé dans différentes initiatives qui permettront de réduire de 40% ses émissions de CO2 d'ici 2030, et d’atteindre le zéro émission nette d'ici 2050.
Parmi les principales initiatives mises en place par l’aéroport pour réduire ses émissions carbone :
- Installation d’une centrale photovoltaïque d'une puissance de 825 774 kW sur le toit du terminal existant
- Plan de reforestation
- Signature d'un "accord vert" avec ENGIE pour alimenter le terminal aérien en énergie provenant à 100 % de sources renouvelables.
- Installation de lampes LED
- Déploiement de stations de recharge pour véhicules électriques
- Audit d'efficacité énergétique pour évaluer la performance énergétique/thermique de l'aéroport et proposer des plans d'efficacité énergétique
- Atteinte du niveau 1 du programme d'accréditation carbone de l’ACI
- Mise en place du premier programme de recyclage
- Déploiement d’un plan de réduction des déchets alimentaires.