Développement durable 27.01.2022

Avec sa nouvelle centrale à chauffage, l'aéroport de Belgrade réduit son impact environnemental

Une nouvelle centrale énergétique pour la production et la distribution de l'énergie thermique et électrique est mise en service à l'aéroport de Belgrade en Serbie. En utilisant des sources d'énergie plus efficaces sur le plan environnemental et en passant des combustibles lourds au gaz naturel, la nouvelle centrale de chauffage permet de réduire l'impact environnemental. Il s'agit d'une étape supplémentaire importante dans le déploiement du plan d'action environnemental de VINCI Airports à Belgrade, l'ensemble du projet de modernisation mettant l'accent sur la durabilité avec l'objectif d'atteindre le zéro émission nette d'ici 2050.

La nouvelle centrale a une capacité de chauffage totale de 44 MW et est équipée d'un système de trigénération de pointe pour la production et la distribution de l'énergie thermique, frigorifique et électrique. La capacité totale de chauffage de l'aéroport a ainsi été augmentée de 25 %, ce qui permet de couvrir tous les besoins en énergie thermique non seulement des clients actuels, mais aussi des futurs clients, comme le prévoient les perspective de développement de l'aéroport. En même temps, l'empreinte carbone a été réduite de 25 %, ce qui équivaut à une réduction des gaz à effet de serre de 3 000 tonnes de dioxyde de carbone. Les solutions fournies et le choix des équipements ont permis d'atteindre une plus grande efficacité dans la production et la distribution de l'énergie thermique. Ce système, associé au système de gestion intelligente du bâtiment, garantira une consommation d'énergie optimisée en fonction de la température extérieure.
 
"La nouvelle centrale de production et de distribution de l'énergie thermique et électrique, outre la diminution de l'impact environnemental sur le réchauffement de la planète et la qualité de l'air, permet de réaliser de grandes économies, tant pour l'aéroport qu'en termes d'utilisation des ressources naturelles disponibles. Les vastes travaux de modernisation et d’extension de l'aéroport de Belgrade comprennent des investissements importants dans des activités durables sur le plan de l'environnement, réalisés pour aller plus loin dans la réduction de l'impact environnemental en termes de gaz à effet de serre, d'eau et de déchets", a déclaré François Berisot, directeur général de l'aéroport de Belgrade.
 
Pour rappel, en décembre 2020, l'aéroport de Belgrade a rejoint le programme d'accréditation carbone des aéroports (ACA) et l'aéroport Nikola Tesla a obtenu un certificat de niveau 1. Il s'agit du premier résultat dans ce domaine depuis que l'aéroport a rejoint VINCI Airports, recevant ainsi la reconnaissance de nos efforts pour réduire l'émission de gaz à effet de serre.
 
Et ce n'est que le début puisque sont également au programme du plan d’action environmental : une centrale solaire de 1 MW, deux usines de traitement des déchets solides et une usine de traitement des eaux usées sont dans leur phase finale.
Parallèlement à ces projets consacrés au développement durable et aux opérations commerciales, d'importants travaux de modernisation et d’extension de l'aéroport sont en cours avec pour objectif d’en faire un réel hub pour l’Europe de l’Est.