Développement durable 23.10.2020

Considéré comme le plus durable du Brésil, l'aéroport de Salvador reçoit un nouveau prix pour ses actions environnementales

L'aéroport de Salvador Bahia, membre du réseau VINCI Airports, a reçu cette semaine le prix Via Viva 2020 - catégorie Airway, décerné par le ministère brésilien des Infrastructures en reconnaissance des actions environnementales développées. Ce nouveau titre intervient cinq mois après que l'aéroport ait été désigné par l'Agence nationale de l'aviation civile (ANAC) comme le plus durable de tous les aéroports du pays.

Le choix de l'aéroport de Salvador a pris en compte l'indice de performance environnementale (IDA) dans le secteur de l'aviation, qui contrôle l'exécution des actions durables et de protection de l'environnement dans les aéroports brésiliens. Le prix a été décerné dans le cadre de Via Viva, le séminaire sur les infrastructures de transport, promu par le ministère des infrastructures et reconnu pour encourager le débat sur les questions socio-environnementales. Cette année, en raison de la pandémie, les activités, axées sur trois sous-axes (financement vert, résilience et faible émission de carbone), se sont déroulées de manière virtuelle.

Le prix a été reçu par le responsable Environnement t de l'aéroport de Salvador Bahia, Rodrigo Tavares, qui a parlé de l'engagement de VINCI Airports en faveur du développement durable. "Notre volonté est de réduire davantage l'impact environnemental de nos activités car il est clair que l'environnement et l'économie vont de pair", a-t-il déclaré.

Depuis qu'il a été intégré à VINCI Airports, l'aéroport de Salvador investit dans des initiatives visant à réduire ses impacts environnementaux et à préserver les ressources naturelles. Ces actions s'appuient sur la politique environnementale globale de VINCI Airports qui fixe des objectifs durables pour ses aéroports sur la base de son engagement en faveur de la préservation de l'environnement.

L'aéroport de Salvador a été un pionnier au Brésil en étant le premier aéroport à zéro effluent (100 % des effluents sont traités et transformés en eau de réutilisation) et à ne pas distribuer de déchets solides dans les décharges, en récupérant tous les déchets générés. Cette dernière prouesse est en fait l'un des objectifs de la politique environnementale de VINCI Airports, objectif déjà été atteint par l'aéroport de Salvador Bahia en 2020. La pateforme s'est également équipée de la première centrale solaire dans les aéroports du pays, avec 4,2 MW de puissance pour répondre à 30 % des besoins énergétiques du terminal passagers.

En outre, l'aéroport a atteint le niveau 2 de la certification ACA (Airport Carbon Accreditation), accordée par l'organisation Airport Council International (ACI) et qui reconnaît les progrès réalisés vers une empreinte carbone réduite.

Ces initiatives et d'autres encore ont valu à l'aéroport de Salvador Bahia le titre d'"Aérodrome le plus durable", accordé par l'Agence nationale de l'aviation civile (ANAC) en 2019, en plus des reconnaissances internationales, telles que la "Reconnaissance ACI-LAC d'aéroport vert", en raison des travaux sur l'efficacité énergétique et la gestion des risques de la faune qu'il développe.