VINCI Airports 28.01.2020

Innovation : VINCI Airports et Stanley Robotics continuent l’aventure et étendent à 2 000 places le parking robotisé de l’aéroport Lyon-Saint Exupéry

L’expérimentation en cours à l’aéroport Lyon-Saint Exupéry depuis plus d’un an sur 500 places de parkings étant plus que positive, VINCI Airports et Stanley Robotics annoncent la poursuite de leur collaboration pour élargir ce dispositif innovant de parking robotisé extérieur : 2000 places seront ouvertes à l’été 2020. Ce service, unique au monde, s’inscrit pleinement dans la stratégie globale d’innovation de VINCI Airports pour optimiser la gestion des flux et améliorer la qualité de service offerte aux passagers tout en répondant aux enjeux de développement durable de ses aéroports.

Une innovation mondiale …

Mis en place pour la première fois au monde en mars 2019 à l’aéroport Lyon-Saint Exupéry, ce parking extérieur entièrement géré par des robots développés par Stanley Robotics et VINCI Airports va donc quadrupler sa capacité en passant à 2 000 places en exploitation. Pour permettre une telle augmentation, 7 robots autonomes fonctionneront désormais en simultané et 28 boxes permettront d’accueillir et de restituer les véhicules. L’objectif à terme est même d’étendre l’offre à plus de 6000 places.

… au service des passagers

L’objectif principal de ce système robot-voiturier ? Eviter la perte de temps pour chercher une place disponible pour son véhicule. Garer sa voiture n’aura jamais été si simple :

  1. réserver en quelques clics sa place de parking directement sur le site de l'aéroport ;
  2. déposer son véhicule dans un box dédié ;
  3. le robot-voiturier le prend alors en charge pour le stationner sur le parking sécurisé ;
  4. le passager peut ensuite rejoindre les terminaux via la navette située à proximité immédiate ;
  5. à son retour, il récupère son véhicule disponible dans l’un des boxes.

Sécurité, simplicité et gain de temps... les avantages du robot-voiturier sont nombreux.


… et de l’environnement !

Ce projet de robot-voiturier permet aussi de réduire l’impact environnemental de l’aéroport :

⇨ Réduction de l’emprise au sol en permettant à terme de créer 50 % de places supplémentaires sur la même superficie grâce à la densification du stationnement et au stationnement multi-files.
⇨ Emissions de CO2 limitées en supprimant la circulation des véhicules des passagers qui cherchent une place sur les aires de stationnement. Par ailleurs, les robots utilisés fonctionnent avec un moteur électrique qui n’émet pas de CO2. On estime ainsi que sur une année, et pour 2 000 places, l’émission d’environ 100 tonnes de CO2 sera évitée.


Innovation, amélioration de l’expérience client et réduction de l’impact environnemental, ce projet de robot voiturier illustre bien l'ambition portée par VINCI Airports sur l’ensemble de son réseau d’aéroports. Et preuve, s’il en faut, il aura aussi apporté sa contribution aux récompenses obtenues récemment par Lyon-Saint Exupéry nommé en 2019 meilleur aéroport européen dans la catégorie 10 à 25 millions de passagers par l’association des aéroports européens (ACI) et certifié neutre en émission carbone pour ses activités (ACA 3+).


Le robot-voiturier en chiffres-clés

  • 8 000 utilisateurs depuis l'ouverture du service en 2019
  • 750 utilisateurs/mois, un nombre qui augmente constamment
  • 95% des utilisateurs déclarent souhaiter utiliser à nouveau le service
  • 2 000 km parcourus par les robots depuis l’ouverture du service