Développement durable 07.07.2020

Kansai Airports met en place de nouvelles mesures pour réduire l'utilisation de plastique

Kansai Airports met en place de nouvelles initiatives pour réduire l'utilisation du plastique et sensibiliser les voyageurs à ses effets sur l'environnement.

Au Japon, 9 millions de tonnes de déchets plastiques sont produites chaque année. Parmi eux, 4 millions de tonnes concernent des plastiques jetables tels que des bouteilles en plastique et des sacs.

Depuis le 1er juillet au Japon, les magasins font payer l'utilisation de sacs en plastique. VINCI Airports et Kansai Airports vont plus loin pour aider à réduire l'utilisation du plastique en ayant mis en place, depuis le mois d'avril, de nouvelles mesures concrètes au sein des aéroports de Kansai, Osaka Itami et Kobe : des sacs en papier écologique et des sacs à base de produits biologiques, certifiés FSC, sont désormais fournis gratuitement dans les magasins des aéroports en remplacement des sacs en plastiques.

Par ailleurs, les aéroports internationaux du Kansai et d’Osaka ainsi que celui de Kobe s’engagent à réduire de 25 % les plastiques à usage unique et à réutiliser et recycler 60 % des emballages et contenants en plastique d’ici 2022, en amont des objectifs gouvernementaux fixés à 2030 pour la réduction de plastique.

En complément de cette initiative, et à l'image de l'ensemble du réseau VINCI Airports, les trois aéroports japonais sont engagés pour le développement durable à travers de nombreuses initiatives telles que l'adoption d'énergies renouvelables, le passage des véhicules dans les aéroports à des véhicules à émissions zéro (ZEV), mais aussi le tri et la réduction des déchets ainsi que le recyclage des déchets alimentaires.