Développement durable 18.10.2021

L'aéroport de Santiago obtient le niveau 2 de l'accréditation environnementale ACA

En reconnaissance de ses actions en faveur de l'environnement, l'aéroport de Santiago, membre du réseau VINCI Airports, a atteint le niveau 2 'Réduction' du programme Airport Carbon Accreditation de l'Airport Council International. L'ACA est le seul programme mondial, spécifique aux aéroports, qui certifie les efforts des aéroports pour gérer et réduire leurs émissions de carbone.

Cette nouvelle certification illustre les actions menées par l'aéroport pour mesurer, gérer et réduire son empreinte carbone, dans le cadre de la réponse globale du secteur aéroportuaire au défi du changement climatique. Dans le cadre de l'ambition de VINCI Airports, premier opérateur aéroportuaire à développer une politique environnementale intégrée dans l'ensemble de son réseau mondial, cette reconnaissance fait partie des engagements de l'aéroport de Santiago dans différentes initiatives qui permettront de réduire 40% de ses émissions de CO2 d'ici 2030, et d'en faire un aéroport à zéro émission d'ici 2050.
 
 
A l’occasion, le ministre chilien de l'énergie, Juan Carlos Jobet, à l'aéroport de Santiago - Arturo Merino Benítez-, a pu visiter les plus de 2 000 panneaux solaires implantés sur la plateforme, la nouvelle technologie d'éclairage LED, ou encore les chargeurs de véhicules électriques gratuits, entre autres initiatives menées par VINCI Airports. Il a déclaré : "Avec cette annonce, à l'avenir, les compagnies aériennes opérant au Chili pourront utiliser de l'hydrogène vert. Ainsi, le transport de passagers et de marchandises sera plus respectueux de l'environnement. Le Chili continue de progresser dans le développement de l'industrie de l'hydrogène vert.
 
L'autorité a noté que le Chili est à l'avant-garde mondiale du développement de cette nouvelle industrie, à commencer par la construction du plus grand projet d'hydrogène vert en Amérique latine à Magallanes, le développement de la première molécule d'hydrogène vert pour l'exploitation minière et la mise en œuvre du premier projet d'injection d'hydrogène dans les réseaux de gaz, entre autres.
 
Le directeur général de Nuevo Pudahuel, Xavier Lortat-Jacob, a souligné que "grâce à VINCI Airports et au Groupe ADP, l'utilisation des biocarburants est encouragée. Nous développons la mise en œuvre de carburants bio-durables pour les avions, un système qui est déjà utilisé à l'aéroport de Gatwick à Londres, l'un des aéroports également opéré par VINCI Airports. C'est essentiel lorsque le Chili cherche à être un leader de l'hydrogène vert. Une fois de plus, nous montrons que nous sommes les meilleurs partenaires du transport aérien, non seulement en matière de connectivité, mais aussi pour la promotion de nouveaux carburants tels que l'hydrogène vert, qui sera pour le Chili de demain ce que le cuivre est aujourd'hui".
 
Engagé à agir pour le climat, VINCI Airports est devenu le premier opérateur aéroportuaire à commencer à déployer une stratégie environnementale internationale, en 2016, en vue d'atteindre des émissions nettes nulles sur l'ensemble de son réseau d'ici 2050.