VINCI Airports 13.12.2019

A l’occasion du lancement de la saison d’hiver, VINCI Airports célèbre les 15 ans de la concession des aéroports Grenoble Alpes Isère et Chambéry Savoie Mont Blanc

A l’occasion du lancement de la saison hiver 2019/2020, VINCI Airports célèbre aujourd’hui les 15 ans de concession de ses deux aéroports alpins, premiers aéroports français à avoir rejoint le réseau VINCI Airports. Quinze années qui ont vu l’aéroport de Grenoble se développer avec succès sur le marché du ski et l’aéroport de Chambéry gagner sa place de porte d’entrée des Alpes. Leur performance opérationnelle ainsi que l’expérience client ont été fortement améliorées. La croissance durable des aéroports alpins a aussi contribué à l’emploi en région Auvergne-Rhône-Alpes.

En 15 ans, l’aéroport de Grenoble a fortement développé sa connectivité avec aujourd’hui 19 destinations desservies par des vols réguliers contre 1 en 2004. Avec 24 tour-opérateurs partenaires en 2020, soit 12 fois plus qu’en 2004, l’aéroport s’est spécialisé avec succès dans le marché du ski et accueille chaque année 350 000 passagers. Sur le plan opérationnel, l’aéroport de Grenoble démontre chaque hiver sa capacité à accueillir un afflux important durant les week-ends, avec un record de 22 000 passagers dont 15 000 sur la seule journée du samedi. La plateforme se démarque ainsi par sa forte capacité d’adaptation, tant au niveau de l’infrastructure que de l’expertise des 400 collaborateurs présents sur la plate-forme en saison.
 
L’aéroport de Chambéry a réussi à gagner sa place de porte d’entrée des Alpes : avec 9 destinations régulières en 2019 contre 3 en 2004, il accueille chaque hiver plus de 200 000 passagers. Il se positionne par ailleurs au 3ème rang des aéroports français pour l’aviation d’affaires en hiver (après Le Bourget et Nice), cette activité ayant connu une croissance significative sous l’impulsion de VINCI Airports (+ 26% de mouvements entre 2013 et 2018).
 
VINCI Airports a amélioré les standards des aéroports de Grenoble et de Chambéry, tant en termes de performance opérationnelle que d’expérience clients. Sur les deux plateformes, l’aérogare principale a été rénovée et le parcours client repensé, afin d’améliorer la gestion des flux de passagers. De nouveaux services ont été mis en place : Wi-Fi gratuit et illimité, bornes de satisfaction clients, nouveaux commerces mettant en valeur les spécialités locales. Les terminaux d’affaires ont été rénovés et le label dédié « VINCI Airports Executive Handling »  a permis de définir un standard de haute qualité commun à l’ensemble des aéroports VINCI Airports accueillant ce type d’aviation.
 
Les aéroports de Grenoble et Chambéry ont par ailleurs bénéficié de la politique environnementale de VINCI Airports :
  • Obtention de l’accréditation ACA[1] niveau 1 et de la certification ISO 14 001 qui reconnaissent l’efficacité du système de management environnement des deux aéroports.
  • Réduction de la consommation énergétique grâce à la mise en place d’éclairages LED.
  • Remplacement des véhicules thermiques de piste par des véhicules électriques.
  • Gestion des déchets : à Chambéry, 80% des déchets sont désormais valorisés. A Grenoble des conteneurs multi-compartimentés ont été implantés et une sensibilisation auprès de tous les acteurs de la plateforme conduite.
 
En permettant l’accès aux stations de ski à plus de 550 000 touristes chaque hiver, les aéroports de Grenoble et de Chambéry jouent un rôle majeur au sein de l’industrie touristique, et plus largement au sein de l’économie locale. Ils permettent de soutenir respectivement 3500 et 3000 emplois[2] dans la région. Chaque hiver, de nombreux saisonniers (350 à Grenoble et 250 à Chambéry) sont également recrutés par les plateformes, contribuant ainsi à dynamiser le marché de l’emploi local.

Nicolas Notebaert, directeur général de VINCI Concessions et président de VINCI Airports, a déclaré : « L’aéroport de Grenoble est le 1er aéroport à avoir rejoint notre réseau en France en janvier 2004, suivi de quelques mois par celui de Chambéry. Depuis, VINCI Airports est devenu le 1er opérateur aéroportuaire privé au monde. Les aéroports de Grenoble et Chambéry sont des plates-formes exceptionnelles en termes d’apprentissage pour nos équipes, du fait de leur saisonnalité, de la variété de leur trafic mais aussi de leur capacité d’adaptation permanente aux conditions hivernales extrêmes. De nombreux collaborateurs VINCI Airports y ont été formés avant de poursuivre leur carrière au sein du réseau VINCI Airports en France et à l’international. »


[1] * ACA - Airport Carbon Accreditation, programme international de réduction des émissions de gaz à effet de serre spécifique aux aéroports ; accréditation délivrée par l’ACI (Airports Council International). L’obtention du niveau 1 : « Mapping » requiert l’évaluation de l’empreinte carbone par un vérificateur indépendant.
 
[2] Etude réalisée en 2017 par le cabinet Utopies pour VINCI Airports.