Développement durable 09.11.2021

Une première environnementale au Japon pour VINCI Airports et Kansai Airports qui atteignent le niveau 4 de l’Airport Carbon Accreditation de l’ACI

L’aéroport international du Kansai (KIX), l’aéroport de Kobe et l’aéroport d’Itami, opérés par Kansai Airports et VINCI Airports, ont tous les trois atteint le niveau 4 ‘Transformation’ du programme de reduction carbone de l’ACI. Cette première, pour des aéroports Japonais comme pour VINCI Airports, est une reconnaissance forte des actions mises en place pour réduire l’empreinte carbone des trois aéroports depuis 2016, année de leur intégration au sein du réseau VINCI Airports.

Conformément à l'ambition environnementale de VINCI Airports et à son objectif d'atteindre le zéro émission nette d'ici 2050, Kansai Airports est engagé dans diverses initiatives visant à réduire son impact sur l'environnement, ainsi qu'à contribuer à l'objectif à moyen et long terme du gouvernement japonais de réduire les émissions de gaz à effet de serre.
Depuis 2016, VINCI Airports et Kansai Airports se sont en effet activement impliqués dans la gestion environnementale des aéroports. Dans le cadre de leurs efforts, KIX et ITAMI sont ainsi devenus les premiers au Japon à rejoindre le dispositif ACA en 2016, KOBE leur ayant emboîté le pas en 2018.
Parmi les nombreuses actions en faveur du climat, figurent par exemple le remplacement d'un total de 300 véhicules à combustion thermique par des véhicules électriques ou à pile à combustible, ou l'installation de 4 180 panneaux solaires sur le toit du terminal 2 de KIX en janvier 2020, réduisant les émissions de C02 de 600 tonnes métriques.
 
Ces réalisations sont le résultat de la stratégie environnementale de VINCI Airports qui est déployée de manière globale dans le monde entier sur l'ensemble de ses 45 aéroports avec l'ambition d'atteindre la neutralité carbone en 2050.
Parmi les initiatives récentes de VINCI Airports dans d'autres zones géographiques, citons l'introduction des carburants d’aviation durables (SAF) pour la première fois à l'aéroport de Londres Gatwick et le lancement d'un partenariat avec Airbus et Air Liquide à Lyon-Saint Exupéry (France) pour promouvoir l'utilisation de l'hydrogène et accélérer la décarbonation du secteur de l'aviation.