Développement 21.12.2018

VINCI Airports boucle le financement de la concession de l'aéroport de Belgrade et en reprend l'exploitation

Après avoir levé toutes les conditions suspensives prévues dans le contrat, VINCI Airports devient officiellement concessionnaire de l'aéroport Nikola Tesla à Belgrade (Serbie).

Le 22 mars dernier, VINCI Airports avait signé un contrat de concession de 25 ans pour le financement, l'exploitation, la maintenance, l'extension et la rénovation de l'aéroport, prévoyant des conditions suspensives, aujourd'hui levées. 
 
Dans ce cadre, VINCI Airports a souscrit un montant total d'emprunts de 420 millions d'euros d'une maturité maximum de 17 ans auprès de quatre institutions multilatérales - l'IFC (membre du Groupe de la Banque mondiale), la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), l'Agence française de développement via sa filiale Proparco, la DEG (groupe KfW) et de six banques commerciales (Unicredit, Intesa, Erste, Société Générale, Kommunalkredit et CIC).
 
Ces emprunts permettront de financer, en complément des fonds propres apportés par VINCI Airports, le droit de concession initial (upfront concession fee) versé au concédant, qui s'élève à 501 millions d'euros, ainsi que les travaux d'extension-rénovation de l'aéroport prévus dans le contrat.
 
Le bouclage de ce financement, qui constitue l'une des plus importantes opérations financières jamais réalisées en Serbie, marque une étape majeure pour le développement de l'aéroport de Belgrade.
 
À compter du 22 décembre -date de reprise officielle des opérations-, VINCI Airports pourra mettre en oeuvre son expertise d'opérateur aéroportuaire international, faire de la plate-forme serbe un hub  majeur en Europe du Sud-Est (5,3 millions de passagers accueillis en 2017) et mener à bien son développement.