Développement 07.04.2021

VINCI Airports remporte la concession de l’aéroport de Manaus et de 6 autres aéroports au Brésil

À l’issue de l’appel d’offres lancé par l’ANAC (Agência Nacional de Aviação Civil), VINCI Airports a remporté aujourd’hui une concession de 30 ans portant sur l’exploitation de sept aéroports de la région Nord du Brésil : Manaus, Porto Velho, Rio Branco, Boa Vista, Cruzeiro do Sul, Tabatinga et Téfé.

Portes d’entrée sur l’Amazonie et les Etats brésiliens voisins, ces aéroports ont accueilli 4,7 millions de passagers en 2019 et sont essentiels pour le désenclavement d’une région vaste de 3,8 millions de km2.
VINCI Airports aura la charge d’assurer les opérations, la maintenance et la modernisation des terminaux et des pistes, ainsi que de transformer ces aéroports en infrastructures durables :
  • objectif de zéro émission nette,
  • installations de parcs photovoltaïques,
  • traitement des déchets et des eaux usées,
  • mise en place de laboratoires de biodiversité,
  • projets de puits carbone avec des ONG locales.
Pour ce faire, VINCI Airports s’appuiera sur la politique environnementale qu’il a déployée avec succès à l’aéroport Salvador Bahia dans le nord-est du Brésil depuis 2018.

Par ailleurs, VINCI Airports s’emploiera à accompagner la reprise économique du Brésil en contribuant au développement du trafic passagers et de l’activité de fret à Manaus, 3ème aéroport de fret du Brésil. Pilier du développement économique et social de l’Amazonie, Manaus joue un rôle important dans l’économie brésilienne, notamment dans le domaine de l’industrie électronique en forte croissance.

VINCI Airports, dont le réseau mondial se trouve ainsi porté à 52 plateformes, renforce sa présence dans le monde lusophone et en Amérique latine où il gérera un total de 16 aéroports au Brésil, au Chili, au Costa Rica et en République dominicaine.

« Notre feuille de route est claire : des aéroports verts pour une croissance durable. Dans cette région isolée, où le transport aérien est essentiel, VINCI Airports transformera ces aéroports pour qu’ils soient plus résilients et durables, afin de soutenir la reprise économique du Brésil tout en préservant la planète. Nous sommes impatients de démarrer les opérations, en lien avec les autorités brésiliennes et communautés locales », déclare Nicolas Notebaert, directeur général de VINCI Concessions et président de VINCI Airports.