Exploitation 11.01.2018

VINCI Airports reprend l'exploitation de l’aéroport international de Salvador

A l'issue des deux premières phases de transition, pendant lesquelles VINCI Airports a préparé et lancé la mise en œuvre de son plan de transition tandis qu’Infraero continuait de gérer l’aéroport avec son assistance, VINCI Airports est officiellement devenu l’opérateur de l’aéroport international de Salvador - Deputado Luís Eduardo Magalhães, le 2 janvier 2018.

Pendant cette 3ème et dernière phase, d'une durée maximale de 6 mois, le nouveau concessionnaire sera assisté d'Infraero, pour une reprise progressive.

Les objectifs principaux de VINCI Airports sont identiques à ceux qui sont les siens dans les autres aéroports de son réseau : la qualité des services, le développement du trafic aérien ainsi que des activités extra-aéronautiques, via l'amélioration des espaces commerciaux du terminal. Il sera également chargé de mener à bien des travaux d’extension majeurs qui doivent être réalisés au cours des quatre premières années de la concession.

VINCI Airports a également annoncé l’arrivée de Julio Ribas au poste de directeur général de la société concessionnaire au Brésil. « Toute notre équipe sera mobilisée pour offrir la meilleure expérience possible aux passagers qui fréquenteront l’aéroport. Tout au long du processus de rénovation, VINCI Airports s’appuiera sur son savoir-faire reconnu d’opérateur mondial », a expliqué le dirigeant.

Équipe de direction
Ingénieur aéronautique de formation, Julio Ribas est diplômé de l’Institut Technologie Aéronautique (ITA). Il a déjà travaillé au sein de plusieurs grands groupes tels que Procter & Gamble, SCA et, plus récemment, Swissport. M. Ribas supervisera les opérations de l’aéroport international de Salvador avec le soutien d’une équipe de professionnels confirmés.
La direction des opérations sera confiée à Bruno Desveaux, collaborateur VINCI Airports depuis 2007, qui a déjà travaillé dans les aéroports de Grenoble, en France, et de Siem Reap, au Cambodge.
Lorenzo Rebel, qui a intégré le groupe en 2015, occupera le poste de directeur administratif et financier, qu’il a déjà exercé à l’Aéroport du Grand Ouest et au sein de la région Ouest de l’entreprise.
Fort de 13 années d’expérience dans le secteur aéronautique, Marc Gordien sera le directeur commercial. Le poste de directeur technique revient à Yann Le Bihan, qui a passé huit ans à Aerodom, société de VINCI Airports opérant six aéroports en République dominicaine.