VINCI Airports 24.12.2020

VINCI Airports se mobilise pour assurer l’acheminement des vaccins contre la covid-19

Le réseau VINCI Airports est mobilisé pour accompagner le transport et la livraison des vaccins dans les pays débutant leurs campagnes de vaccination contre la covid-19. Les premières livraisons de vaccins Pfizer-BioNTech ont pu être acheminées cette semaine par voie aérienne aux aéroports de Belgrade en Serbie et de Santiago au Chili.

Les scientifiques ont joué leur rôle. Il est maintenant temps que la chaîne logistique et les aéroports s'activent et mettent en place les meilleures conditions possibles pour relever ce que l'on appelle déjà "le défi du siècle". La tâche principale consiste à distribuer des milliards de doses dans tous les pays du monde, dans un laps de temps très court, tout en maintenant une chaîne du froid très exigeante. C'est le défi que VINCI Airports est prêt à relever.
Fin décembre, la première expédition de vaccins Pfizer-BioNTech contenant 4 800 doses est arrivée en Serbie à l’aéroport de Belgrade. La Serbie est le premier pays de la région à recevoir ce vaccin. Les services de l’Etat ont souligné que le protocole de la "chaîne du froid" avait été pleinement respecté et que le vaccin avait pu être immédiatement placé dans le réfrigérateur approprié.
Quelques jours après, c’est au Chili que les doses destinées aux 5 000 premières personnes sont arrivées à l'aéroport de Santiago sur un vol LATAM. Elles ont ensuite été transportées au terminal annexe de l'Armée de l'air, "Grupo 10", où les attendaient notamment le Président de la République du Chili, Sebastián Piñera, ainsi que le PDG de Nuevo Pudahuel, Xavier Lortat-Jacob. Le Chili rejoint le Mexique et le Costa Rica parmi les premiers pays d'Amérique latine à débuter la vaccination, un an après l'apparition du virus dans la ville de Wuhan, en Chine.