Optimiser les ressources grâce à l'économie circulaire

VINCI Airports s'inscrit dans l'ambition de VINCI Concessions, qui a choisi de se joindre aux démarches d'économie circulaire initiées dans l'ensemble du groupe VINCI. L'objectif est de minimiser l'empreinte carbone de nos activités en limitant le volume de matières premières extraites et en réutilisant et recyclant plus systématiquement les matériaux. Nous intégrons une part croissante de matériaux recyclés dans tous les projets que nous gérons. Ce principe oriente également notre activité durant l'exploitation, puisque nous avons mis en place une politique ambitieuse de gestion des déchets.

Malgré des différences considérables dans la manière dont les filières de recyclage sont réglementées dans les différents pays où il opère, VINCI Airports a fixé un objectif unique pour l'ensemble de son réseau : envoyer zéro déchet en décharge d'ici 2030.

Agir sur le terrain

Pour atteindre cet objectif, nous agissons en amont afin de réduire la quantité de déchets que nous produisons et d'anticiper la manière dont nous pouvons les recycler.


Réutiliser ou recycler nos déchets : objectif 100% de déchets valorisés en 2030

Nous travaillons pour éliminer les plastiques à usage unique dans les magasins et les restaurants de nos infrastructures avec nos sous-traitants. Nous associons également étroitement le public à nos efforts, par exemple en installant des poubelles de tri sélectif ou d'autres initiatives plus innovantes. Par exemple, à l'aéroport de Lyon-Saint Exupéry, nous avons mis en place un programme de remplacement des plastiques à usage unique par des récipients réutilisables, tandis qu'au Costa Rica, une campagne de collecte des déchets sur les plages proches de l'aéroport bat son plein.
En aval, nous recyclons et réutilisons systématiquement nos déchets, même lorsque les filières locales ne sont pas suffisamment développées ou n'existent pas.
VINCI Airports a construit plusieurs centres de tri de classe mondiale à Salvador au Brésil et en République Dominicaine, et a établi un partenariat avec un cimentier local au Cambodge pour réutiliser certains de nos déchets.

Pour nous, l'économie circulaire a une forte dimension sociale

L'aéroport international de Salvador Bahia a été reconnu par l'Agence nationale de l'aviation civile du Brésil (ANAC) comme "l'aérodrome le plus durable du Brésil en 2019". Salvador Bahia, premier aéroport brésilien à ne produire aucun déchet liquide avec 100% de valorisation de ses déchets grâce au traitement des eaux usées des toilettes qui alimentent les tours de refroidissement de l'air.



 

38%
des déchets recyclés en 2022
150
tonnes de déchets recyclés grâce à une campagne de collecte de verre, de plastique et de boîtes de conserve organisée en 2021 sur les plages proches de l'aéroport de Guanacaste (Costa Rica).
100%
des déchets sont réutilisés ou recyclés à l'aéroport de Salvador (Brésil).