VINCI Airports dans le monde

VINCI Airports assure la gestion de plus de 50 aéroports répartis en France, au Portugal, au Cambodge, au Chili, au Japon, en République dominicaine, au Brésil, au Costa Rica, aux Etats-Unis, au Royaume-Uni et en Serbie.

Présent depuis 16 ans en France, VINCI Airports y opère 12 aéroports de toutes tailles. Des investissements structurels réguliers permettent de répondre avec pertinence aux besoins des territoires et de poursuivre la dynamique engagée de transition environnementale.

  • L’aéroport de Chambéry a inauguré la première borne de recharge destinée aux avions électrique
  • Lancement du partenariat entre Air Liquide, Airbus et VINCI Airports pour le déploiement d’un projet-pilote de Lyon-Saint Exupéry
  • Lyon-Saint Exupéry, deuxième plateforme aéroportuaire de fret en France.

 

VINCI Airports a repris, en 2013, l’exploitation des 10 aéroports au Portugal, qui ont connu depuis une croissance exceptionnelle, tant en termes de trafic aérien que d’activités extra-aéronautiques. Les aéroports de Porto et de Lisbonnne sont les plus dynamiques en Europe. L’approche proactive des équipes de VINCI Airports au Portugal, de même qu’un principe de gouvernance adapté aux spécificités des territoires, font partie des facteurs clés de ce succès. 

  • L’aéroport de Lisbonne a reçu le prix de l’Aéroport de l’Année 2019 lors de la cérémonie des Air Transport Award. Ce prix vient récompenser l’excellence des équipes de l’aéroport et de leur qualité de service ainsi que l’engagement de VINCI Airports de contribuer au développement de l’économie portugaise en augmentant le trafic et d’investir dans les infrastructures pour soutenir sa croissance.

L’aéroport international de Santiago du Chili


990M$
de budget de construction de la nouvelle aérogare de l'aéroport de Santiago

Depuis octobre 2015, le consortium Nuevo Pudahuel, formé par VINCI Airports (40%), Aéroports de Paris (45%) et le groupe de construction italien Astaldi (15%), exploite l’aéroport international Arturo Merino Benítez de Santiago du Chili. Prévu pour 20 ans, le contrat proposait un ambitieux programme de travaux visant à doubler la capacité de l’infrastructure et ainsi faire face à l’important potentiel de croissance du trafic aérien dans le pays.

Début 2022, les travaux ont été livrés et le nouveau terminal de 248 400 m² a été inauguré, faisant de l’aéroport de Santiago du Chili un hub international, le plus moderne d’Amérique du Sud. Avec l’agrandissement du terminal existant, désormais réaffecté au trafic intérieur, la capacité de l’aéroport de Santiago passe de 16 à 38 millions de passagers par an.

La maîtrise d'ouvrage, facteur-clé du succès de l'aéroport de Santiago du Chili

2ème
plateforme aéroportuaire du Japon

En décembre 2015, le consortium constitué de VINCI Airports (40%), du groupe japonais Orix (40%) et d’autres partenaires japonais (20%), a signé avec New Kansai International Airport Company (NKIAC) le contrat de concession des aéroports internationaux du Kansai et d’Osaka, prévu pour 44 ans à compter de la reprise, le 1er avril 2016. Grâce notamment à l'expertise de VINCI Airports dans le développement du trafic, les aéroports du Kansai ont, en 2019, accueilli plus de 50 millions de passagers et ouvert 22 nouvelles routes vers la Chine.

6 aéroports en République Dominicaine

Acquise en décembre 2015 auprès du fonds d’investissement Advent International, la société Aerodom est gestionnaire de six des neuf aéroports de République dominicaine, dont Santo Domingo et Puerto Plata. Prévue jusqu’en 2030, l'exploitation a été transférée à VINCI Airports en avril 2016. 

L'aéroport de Salvador au Brésil


En juillet 2017, VINCI Airports a signé le contrat de concession avec l'ANAC (Agence Nacional de Aviação Civil) pour l'aéroport Deputado Luis Eduardo Magalhaes, situé à Salvador, au Brésil. Avec près de 8 millions de passagers accueillis en 2019, l’aéroport est le 9ème aéroport brésilien. Le contrat de concession, d'une durée de 30 ans, porte sur l’exploitation, la maintenance et l’extension-rénovation du terminal existant et du système de pistes dont la 1ère phase de travaux s'est terminée en octobre 2019.
En savoir plus